La commission régionale d’autorisation d’exercice pour les diplômés européens

Les orthophonistes ayant un diplôme obtenu dans un état membre de l’Union Européenne ou ressortissant de l’espace économique européen et souhaitant exercer leur activité en France doivent obtenir une autorisation d’exercer délivrée par le Préfet de la région après présentation de leur dossier devant une commission régionale composée de deux représentants de l’ARS, d’un représentant de l’ARS et d’orthophonistes libéraux.

En cas de doute sur la maîtrise de la langue française, cette commission peut convoquer une seconde commission qui évaluera le niveau de langage en langue française des candidats au moyen d’un oral et d’une épreuve écrite.

L’URPS participe à cette commission.

Incitation des diplômés européens à l’installation en zones sous dotées et très sous dotées

Afin d’inciter les diplômés européens à s’installer en zones sous dotées et très sous dotées, l’URPS réfléchit à une action d’information sur le statut de maitre de stage à destination des orthophonistes libéraux et d’information du système de santé et des disparités démographique de la région aux diplômés européens souhaitant s’installer.